La GRS appelle à manifester le 13 avril pour la défense des libertés publiques et du droit de manifester

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur email
Partager sur print

Communiqué de la Gauche Républicaine et Socialiste

Nous vivons un recul inquiétant des libertés publiques depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. Le ton a été donné dès l’inscription dans le droit commun des mesures exceptionnelles que permettait l’Etat d’urgence et même amplifié avec le recours lors des manifestations des Gilets Jaunes aux techniques d’encerclement et aux tirs massifs de LBD 40 (« flashball ») dont la dangerosité avérée au vu du nombre de blessés et éborgnés, nécessiterait qu’un débat sur leur interdiction soit ouvert. Le point d’orgue de cette politique liberticide a été atteint avec la loi « anti-casseurs » dont le Conseil Constitutionnel a d’ailleurs censuré la disposition la plus contestée, le mensonge présidentiel concernant la manifestante de Nice grièvement blessée lors d’une charge de CRS.

Face à ce qui relève d’une volonté manifeste de la part du Gouvernement de restreindre le droit de manifester et de museler, dont le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU s’est ému, par la force et la menace, la légitime expression d’une opposition à la politique décidée par Emmanuel Macron, nous considérons que c’est la démocratie elle-même qui est mise en péril !

La Gauche Républicaine et Socialiste, signataire de l’appel unitaire pour la défense des libertés publiques appelle à donc à se joindre à la manifestation organisée à l’initiative des organisations politiques, syndicales et associatives, ce samedi 13 avril à 14h place de la République 

Nous avons besoin de vous !

Quelles que soient vos compétences, si vous touchez votre bille en droit, en bricolage, si vous aimez écrire, si vous êtes créatif… vous pouvez prendre part à des actions et ateliers près de chez vous ou encore nous envoyer vos vidéos, vos dessins pour des affiches etc.